Philiform'  club de remise en forme


Club de remise en forme


Actualités

Thème de la semaine

Vous aurez maintenant l'occasion d'avoir un enseignement du coach chaque semaine !
Vous pourrez poster un commentaire sur le club, débattre sur le sujet, ou bien donner tout simplement votre avis !
Indiquez juste vos coordonnées sur le formulaire joint, pour obtenir une réponse à vos questions !

Thème Courbatures ... signes d'un bon entraînement ???
Ouais, faut voir !
Actu L'apparition des courbatures, quand elles arrivent, se situent entre 24 et 48 h après
un entraînement.
Source de satisfaction chez l'adhérent confirmé et de gène voir d'inquiétude chez
le débutant !
Pour qu'une courbature arrive, il faut réunir certaines conditions :
- la séance doit être intense
- les exercices sont souvent nouveaux ou la routine en elle-même a changé
- la nature des exercices est importante, surtout si ceux-ci sont constitués de
mouvements incluant un muscle étiré suivi d'une contraction (type "fentes" ou
"squat")
- un manque d'hydratation, de sommeil, ou une alimentation incorrecte, sont aussi
des facteurs pouvant générer des courbatures !
Mais en aucuns cas, le fait d'en avoir ou de ne pas en avoir, ne signifie que vous
avez bien travaillé !

A quoi sont dues les courbatures ?
On a longtemps pensé qu'elles étaient dues à l'accumulation d'acide lactique,
provoquée par l'entraînement en anaérobie lactique (résistance → ça brûle !)
En fait, rien à voir !
Elles sont dues à des micro-traumatismes de la fibre musculaire, causés par
l'entraînement !
→ La théorie des "mini-déchirures" musculaires dues à la phase négative du
mouvement, s'explique :
Le contrôle de la descente est confié à quelques fibres qui font tout le job.
Là, elles se bloquent en phase de contraction.
Sous la force de gravité d'une charge intense, elles sont étirées de force, ce qui les
"déchire" légèrement, et provoque des petites fissures, et voilà !!
La cellule va être exposée à toutes sortes de substances qui vont lui être toxique
du fait de ces fissures.
Il s'agit ici du calcium.
Le corps va être obligé de réparer ces dommages, ce qui va déclencher des
phénomènes inflammatoires.
Nous parlons du calcium situé en périphérie de la fibre musculaire et non celui situé
au niveau osseux !

Mécanisme :
Lorsque vous soulevez une charge, le cerveau transmet l'ordre aux muscles
concernés de se contracter par l'intermédiaire d'un courant électrique.
Lorsque ce courant parvient aux muscles, il fait sortir du calcium des réserves dans
lesquelles il est stocké (réticulum sarcoplasmatique).
La sortie de calcium va provoquer la contraction musculaire.
Avec l'arrêt de la décharge électrique, le calcium revient dans ses poches de
stockage, le muscle peut se relaxer.
Puis une nouvelle décharge électrique arrive et tout recommence.
Plus la sortie de calcium sera importante, plus les fibres musculaires vont pouvoir
se contracter avec force et plus vous prendrez lourd.
Vous avez sûrement remarqué qu'en cas d'énervement ("montée d'adrénaline")
vous poussez plus lourd que d'habitude.
C'est parce que l'adrénaline potentialise l'effet du calcium sur la fibre musculaire !

A suivre...
Date de publication 2019-07-20 09:17:11

signalisation importanteArchives des thèmes précédents

Vous pouvez désormais retrouver l'historique des thèmes précédents en cliquant sur ce lien  :  Archives

Formulaire de contact

IMPORTANT : les données recueillies dans ce formulaire, ne sont ni transmises ni utilisées, elles servent uniquement à gérer le fichier clientèle du Philiform'.
Informatique et liberté : Conformément à l'article 27 de la loi 78-17, Informatique et Libertés, de janvier 1978, vous pouvez accéder aux messages que vous avez laissés et procéder éventuellement à des rectifications aux données vous concernant en écrivant à : Philiform’
Mr Laurent Philippe - 14 rue de la gare - 25800 Valdahon - philiform25[@]orange.fr
Le site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro suivant: 1745957 v 0